Tu l'as lu(stucru) ?

21 juin 2017

Eh p'tit lu, tu lis ? #4

Un album hilarant pour les petits en recherche d'autonomie, le fameux " JE VEUX FAIRE TOUT SEUL !". Le petit garçon veut se déshabiller tout seul mais reste coincé. Il commence à imaginer sa vie future adaptée à sa tête coincée dans son pull.
Impertinent et une observation des petits riens du quotidien comme savent bien le faire les illustrateurs japonais.
"Oh hé ma tête" de Shinsuke Yoshitake - traduit du japonais par Corinne Altan - Kaleidoscope

ohehtete1ohehtete2ohehtete3ohehtete4

Un album visuellement très beau. Une chenille se prend pour un ogre et se croyant carnivore dévore tous les fruits sur son passage (elle n'a pas compris le concept du végétarisme, je crois :-).G. Dorémus réalise de très belles planches naturalistes avec un gamme colorée qui à chaque fois, colore notre chenille ogresse jusqu'à sa transormation en papillon (orgre ? chenille ? papillon ? mais qui suis-je ? Là, elle y perd son latin, on est au bord de la schizophrénie :-).
"Minute papillon" de Gaëtan Dorémus - Rouergue

papillon1papillon2papillon3papillon4

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par tonyktl à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 juin 2017

Eh p'tit lu, tu lis ? #3

Mettez-moi des banquets, des maisons en coupe (maison de poupée, terriers, immeubles... j'adore les habitats vus en coupe où tu peux observer à loisir toutes les pièces et les milles détails qui les composent) et des souris trop rétros et je ne réponds plus de rien ! C'est hyper anglais et c'est "Il était une fois le château des souris" de Michael Bond (le papa de Paddington), illustré par Emily Sutton - Albin Michel jeunesse.

chateau1chateau2chateau3chateau4

Une petite fille passe à côté d'un champ tous les matins en allant à l'école. Elle vois le champs évoluer, pousser mais elle ne voit jamais le travail et la patience qu'il y a derrière pour en arriver à ce résultat. Un bel album sur le cycle des saisons et le travail de la terre dans une gamme colorée de rouge et de vert et un rendu comme au pochoir qui n'est pas sans rappeler l'esthétique de la production jeunesse russe des années 30 comme Nathalie Parain.
"Le potager d'Alena" de Sophie Vissière - Hélium.

potager1potager2potager3potager4

Enregistrer

Enregistrer

Posté par tonyktl à 08:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 juin 2017

Ombre portée

Cow-boy du soir, espoir.

ombre

Posté par tonyktl à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juin 2017

Eh p'tit lu, tu lis ? #2

Un album qui sent bon la station balnéaire début de siècle, le sel, le mimosa, le sable qui crisse, la maison de vacances parfumée au renfermé et qui assourdi le bruit de la mer au dehors. La vieille maison raconte son réveil chaque fois qu'elle est occupée, les jeux des enfants qui l'occupent et sur qui elle veille maternellement. Les dessins et les couleurs sont somptueux ! J'irais bien faire un séjour dans cette maison, moi aussi !
"Belle maison" d'Anais Brunet - Sarbacane

maison1maison2maison3maison4

J'adore les albums à chute et celui-ci est très drôle ! Une petite fille a enfin l'autorisation d'adopter un chat. Direction l'animalerie où elle trouve, c'est sûr, le chat le plus mignon du monde ! Le truc c'est qu'il ne se montre que de dos (qu'il a fort mignon !). Comment faire pour voir son mignon petit visage ? Ahah, il faudra le lire pour savoir...
"Le chat de plus mignon du monde" - Vincent Pianina - Thierry Magnier

chat1chat2chat3

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par tonyktl à 14:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

04 juin 2017

Big brother is watching you

Ce matin, je me suis sentie observée dans ma tasse (réalisé sans trucage !). Les filles ont trouvé ça trop mignon, j'ai touvé ça un peu flippant...

yeux

Posté par tonyktl à 11:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


31 mai 2017

Eh p'tit lu, tu lis ?#1

Je vois passer des merveilles d'albums toutes les semaines et je ne prends pas le temps d'en parler. Shame on me !
Je vais essayer de faire quelque chose de régulier le mercredi.

Je vous invite à découvrir le catalogue des éditions Format, maison d'édition franco-polonaise, hyper inventive, primée à Bologne (La Mecque de la littérature jeunesse innovante) qui publie une merveille : "Dans ma poche" d'Iwona Chmielewska (traduit du polonais par Lydia Waleryszak). Un livre jeu brodé plein de poésie : une poche, une forme (toujours la même) et il faut deviner ce qu'il y a dedans. C'est basique comme postulat et pourtant ça donne un livre délicieusement suranné.

DSCF8205poche1poche2poche3poche4

Le thème de la sororité m'interpelle, me questionne. J'avais aimé le très chouette "Petite soeur grande soeur" de L. Pham. Récemment, c'est "Petite soeur" de Joana Estrela au Seuil jeunesse (traduit du portugais par David Faneca) qui m'a plu pour avoir lu cette définition : "J'ai compris qu'être "frère" ou "soeur" n'était pas la même chose qu'être "amis". Ce n'est ni mieux, ni moins bien. C'est différent".

DSCF8214soeur1soeurs2

Enregistrer

Enregistrer

Posté par tonyktl à 08:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

30 mai 2017

Selflis#35

DSCF8186Une britisherie parfaite à lire pendant ces derniers jours de grosse chaleur, à l'ombre, en buvant mon thé.
Un homme, dévasté d'avoir perdu le seul objet confié par son amour défunt, accumule toutes les choses qu'il trouve dans la rue, espérant un jour réunir l'objet et son propriétaire. A sa mort, il lègue cette tâche insurmontable à son assistante.
Évidement, c'est un feel good book alors la boucle se boucle et l'amour se love, sans surprises mais pas sans plaisir.
"Le gardien des choses perdues" de Ruth Hogan - traduit de l'anglais par Christine Le Boeuf - Actes Sud.

Posté par tonyktl à 22:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 mai 2017

Selflis#34

Ce roman laisse planer le doute : fiction ou autobiographie ? Jean-Philippe Blondel est auteur ET prof d'anglais dans le civil. Il raconte ici sous la forme du "je" comment il a monté un atelier d'écriture avec une collègue et 10 élèves. Un groupe, LE groupe, où chacun serait l'égal de l'autre, pas un cours avec des trucs et astuces mais plutôt l'occasion au travers de contraintes, d'écrire, de jouer avec les mots, les émotions, d'inventer ou se dévoiler, se mettre à nu sous couvert de fiction. Ce groupe a-t-il existé ou bien est-ce un exercice de plus pour l'auteur, après tout qu'importe... On prend plaisir à retrouver ces adolescents qui s'épanouissent (et qui ont une vision assez triste de la vie en province et de la vie adulte !) et se découvrent à eux-même et aux autres au travers de ces séances. Un court roman que j'ai beaucoup aimé !
"Le groupe" de jean-Philipe Blondel - Actes sud junior.

DSCF8168

Posté par tonyktl à 21:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 mai 2017

Selflis#33

Qui a dit que les romans ado étaient pour les ados ? Il suffit de voir comment mes collègues et moi, on se précipite pour savoir qui lira en premier la saison 3 de "Sauveur et fils" de Marie-Aude Murail (Ecole des Loisirs). Sauveur Saint-Yves, psy de métier, son flegme, sa carrure, son charme, ses patients et ses mots toujours justes. Je vois d'ici la très chouette série dont on pourrait en tirer...

DSCF8173

Posté par tonyktl à 22:06 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

30 avril 2017

Selflis#32

Vanté par une collègue, je prends beaucoup de plaisir à lire ce livre. Franchement drôle, érudit, anecdotique, sociologique, historique, mêlant le collectif et le personnel, parler ouvertement des règles c'est une façon de mettre fin à un tabou qui n'a pas lieu d'être tant il est quotidien, banal ET primordial. Je n'arrête pas d'avoir envie de lire des phrases à voix haute à Tony "tu savais que...?"
"Ceci est mon sang : petite histoire des règles, de celles qui les ont et de ceux qui les font" de Elise Thiébaut - La découverte.

DSCF8131

Enregistrer

Posté par tonyktl à 21:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]